LA SORTIE ET LE SOUHAIT DE L’ANNEE 2024 DE DEUX INTER-NOVICIATS

Le samedi 13 janvier 2024, nous avons eu l’occasion de participer à la sortie et le souhait de l’année 2024 de deux inter-noviciats du nord et  du sud (Faliarivo et Analamahitsy) qui a eu lieu à Ambohimalaza chez le Frère Capucin. Cette sortie aussi a pour but que les novices dans les  deux inter-noviciats  se connaissent. Pour commencer cette ambiance de fête,  En attendant le Père  pour la célébration eucharistique, nous avons  commencé tout de suite avec la présentation de chaque congrégation et des animations, des danses de quelque groupe. Vers 10h, nous avons débuté la messe présidé par P Jean Claude RAZANDRY (capucin), pendant son homélie, il a mentionné la capacité d’obéir envers les formateurs/ formatrices et envers Dieu, et aussi l’amour envers les uns les autres. Après la messe, c’était le repas. Pour marquer cette journée, chaque groupe a préparé de danses. La participation des novices et les formatrices étaient très vivantes et cela qui vivifie la fête. C’est pourquoi,  L’ambiance de fête était très bonne avec la joie de se connaitre.

Célébration de la Fête de Notre Communauté sous la Protection de la Bienheureuse Laura Vicuña

Le 22 janvier 2024, notre communauté du noviciat a honoré la fête de notre protectrice, la Bienheureuse Laura Vicuña. À 8h30, une messe a été célébrée en compagnie des élèves de CFP, présidée par le Père Venance (SDB). Au cours de son homélie, le Père a souligné les traits de caractère de Laura Vicuña, la décrivant comme une jeune fille ordinaire, fervente dans la prière, l’obéissance, et animée par l’esprit de charité. Il a exhorté les jeunes à défendre et à chérir leur amour, les encourageant à être jaloux de leur jeunesse. La célébration s’est déroulée dans une atmosphère inspirante, marquée également par la présence de la Provinciale lors de cette journée spéciale. Laura Vicuña demeure un modèle de sainteté, particulièrement pour la jeunesse.

UNE VISITE PLEINE DE JOIE

 C’est  avec le cœur plein   joie pour les sœurs et les novices de la communauté du noviciat d’accueillir la visite  canonique de sr RAFARAONISOA Blandine provinciale du   21 au 25 janvier.  Dimanche après midi le 21 janvier, Sœur RAFARAONISOA Blandine  à fait le mot du soir avec les Oratoriens d’Ivato. Et pendant son discours, Elle a parlé à propos de la violence, que  maintenant, nous avons rencontré beaucoup, mais nous, c’est nous même qui  provoque  la violence parce qu’il  vient au dedans de chacun, chacune de nous. Et dans la violence nous ne pouvons pas vivre dans la paix, personne trouve la paix, soit la paix à l’intérieur (dans nos cœur)  ou à l’extérieur (dans notre vie quotidien).Mais en tant que humain nous avons besoin de vivre dans la paix, et nous ne pouvons pas attendre quelqu’un qui va nous aider de chercher ou donner la paix     , mais, c’est notre devoir de nous faire vivre  surtout vous les jeunes, il faut que nous devons  quitter cette maladie mais cela nous demande notre volonté et notre effort pour que nous puissions vivre tranquillement dans la paix . Pendant ce riche partage, on voie que les jeunes sont très contents, parce qu’ils ne sont pas habitué à écouté les mots du soir. Et le soir, à 18h Nous l’avons accueilli à la porte de la communauté Marie Auxiliatrice  notre voisine ; l’accueil s’exprime avec la machine spéciale, des chants préparé par la communauté jusqu’à la chapelle. En arrivant à la chapelle, Sr Emeline a fait le mot d’accueil suivi d’une célébration de la prière d’ouverture, la Provinciale est avancée vers  l’autel pour mettre  la bougie  qui était  le symbole de cette visite.   Nous avons célébré ensemble avec elle la fête de la Bienheureuse  Laura Vicuna qui est la protectrice de notre communauté. Au cour de sa visite, elle nous a parlé beaucoup sur la vie communautaire et la prière à l’exemple de la première communauté de Mornèse, et de renforcer la prière personnelle. A la fin de la visite, nous avons fait la promenade spéciale  à Fiankarana à la Vierge Marie, nous avons  nettoyé l’endroit ou il  y a la grotte ; Après, nous avons prié le chapelet, et puis le repas. Le soir, nous avons terminé avec les vêpres, la réunion ensemble et puis nous avons montré notre gratitude et notre reconnaissance envers elle à travers la danse, le théâtre, et de petit signe comme cadeau. Cette visite était bien passée avec la joie partagée ; elle était contente aussi d’être avec nous.